Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Jeunes Démocrates de Bretagne - MoDem BZH

Bienvenue sur le blog des Jeunes Démocrates de Bretagne (Mouvement Démocrate). Vous pourrez retrouvez ici notre actualité, nos prises de position et actions pour défendre le projet européen, social, environnemental et économique du MoDem

237 000€ de popularité

Publié le 19 Novembre 2011 par Jeunes Démocrates de Bretagne in Réactions - Com de presse

cuillandre-et-ses-miss.jpg

 

Alors que les médias nationaux se sont déjà intéressés à la polémique née de l’aide de 237.000€ de Brest Métropole Océane à la société Endemol et que la population brestoise est choquée de voir qu’on subventionne des infrastructures à une société multimillionnaire (153 millions de bénéfice en 2010), Le Maire de Brest, M. Cuillandre, continue de fanfaronner (aujourd’hui en Une du Télégramme) et plonge carrément dans la récupération politique de l’élection de Miss France.

 

M. Cuillandre court donc après la gloire ?


Les Jeunes Démocrates du Finistère (MoDem) se sont offusqués le 6 octobre de l’aide accordée par l’ensemble des élus de BMO (UMP et PS) à Endemol. M. Cuillandre n’a eu comme seul et faible argument pour justifier cette aide la promotion de la ville alors même que personne ne se rappelle de la ville organisatrice de 2010.


Les choses semblent s’éclairer aujourd’hui : c’est donc après la gloire que le Maire de Brest courait. Parader, fanfaronner,  s’exhiber…  M. Cuillandre a son heure de gloire et celle-ci valait bien 237.000€ et les difficultés des Brestois, des entreprises et des associations.

 

Un système des privilèges acquis


Nous sommes une nouvelle fois dans le système des privilèges acquis, où l’on donne toujours plus aux plus riches et M. Cuillandre, pourtant affiché comme socialiste, semble se complaire dans cette doctrine.


La société traverse actuellement une crise sans précédent, les entreprises et les Français sont en grandes difficultés, les élus de Brest ont fait le choix de satisfaire les exigences d’une société ultra-bénéficiaire plutôt que de soutenir les acteurs locaux qui créent une économie durable pour la région.


Endemol avec ses 153 millions de bénéfices en 2010 n’avait pas besoin de cet argent alors que les Brestois, si.

 

Nous n’hésiterons pas à réaffirmer notre position sur ce choix irresponsable dans les prochaines semaines.

 

Carole et David Guillerm pour les Jeunes Démocrates du Finistère.

Commenter cet article