Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Jeunes Démocrates de Bretagne - MoDem BZH

Bienvenue sur le blog des Jeunes Démocrates de Bretagne (Mouvement Démocrate). Vous pourrez retrouvez ici notre actualité, nos prises de position et actions pour défendre le projet européen, social, environnemental et économique du MoDem

Rêvons l'Europe

Publié le 9 Mai 2013 par Jeunes Démocrates de Bretagne in Propositions

http://www.jeunes-democrates.org/sites/all/themes/jdem2012/templates/fete-europe/logo-fete-europe.png« L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord des solidarités de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l’opposition séculaire de la France et de l’Allemagne soit éliminée. L’action entreprise doit toucher au premier chef la France et l’Allemagne  »


C'est ce que déclarait Robert Schuman, le 9 mai 1950. Cette déclaration fut l'acte fondateur de l'Europe telle que nous la connaissons aujourd'hui. Après six années de guerre, les européens décidaient de se rapprocher pour créer un espace de paix et de prospérité. Ce n'était pas une Europe politique qu'on lançait, au moins dans un premier temps. Après les échecs des différentes confédérations au cours des XIX et XX ème siècle, Jean Monnet et Robert Schuman décidaient avec leurs partenaires européens de lancer une Europe concrète, une Europe économique en commençant par la mise en commun du charbon et de l'acier.


Cette Europe économique est aujourd'hui un succès. Après la mise en commun du charbon et de l'acier, les européens ont mis en place des politiques communes et approfondi la coopération économique : le marché commun en 1957, la politique agricole commune en 1962, le système monétaire européen, pour ne donner que ces exemples.


Dans cette période de crise, on ramène souvent la faute sur Bruxelles. Mais qu'en est-il vraiment ? Et si la solution n'était pas « moins d'Europe » comme certains le scandent mais justement plus d'Europe ?


Il est temps de mener une politique commune pour construire un projet de société en Europe. La création de la monnaie unique, l’Euro, est une formidable avancée, mais sans coordination des politiques budgétaires, c’est un non-sens. Il est aujourd'hui temps mettre en commun nos politiques budgétaires car il est impossible de demander à des états de respecter hypothétiquement des règles budgétaires sans en discuter ensemble et sans décider de les contrôler plus efficacement.  Cette politique budgétaire n’est qu'une étape dans une véritable intégration économique européenne. Ainsi, nous appelons de nos vœux à la construction d’une véritable gouvernance économique européenne qui formera une Europe protectrice.


Les Jeunes Démocrates de Bretagne appellent aujourd'hui à la constitution d'une véritable fédération européenne intégrée politiquement, socialement et économiquement. Le Parlement européen doit devenir l’Assemblée nationale de l’Europe politique Il est temps de réformer les institutions européennes et de les rendre plus démocratiques. La commission doit désormais être le reflet du choix des européens et émaner du Parlement. Il faut renforcer les pouvoirs du Parlement sur les budgets et le contrôle de la commission. Les démocrates soutiennent la construction d'un espace économique et politique commun. Lançons de nouveaux chantiers : politique européenne de défense, politique énergétique commune, politique de l'enseignement supérieur et de la recherche commune. Enfin, osons dépasser la citoyenneté européenne et fondons une véritable nationalité européenne qui respectera la diversité culturelle et l’histoire de chacun. L'Europe, telle que nous la connaissons aujourd'hui, est le fruit d'un brassage de cultures, au cours des siècles. Ce qui nous rassemble est beaucoup plus important que ce qui nous sépare. Osons le dire, soyons fier de notre histoire commune, soyons fiers de notre héritage européen et continuons à construire et à rêver l’Europe.


Écrivons ensemble une nouvelle page de l'histoire européenne.

Commenter cet article